Rechercher dans :

um-definitions

um-definitions


 

Définitions et enjeux

Intégrité

Qu’entend-on par intégrité dans le contexte universitaire? Le Center for Academic Integrity définit l'intégrité académique comme étant un engagement à respecter, quelles que soient les circonstances, les cinq valeurs fondamentales suivantes : honnêteté, confiance, justice, respect, responsabilité. Les pratiques découlant de ces valeurs permettent aux universités de bien remplir leur mission d'enseignement et de recherche et de contribuer de façon positive à la société dans laquelle elles évoluent.

Quel est l'enjeu de l'intégrité? Dans les études, c'est sans contredit une vraie réussite… celle où l’on apprend, comprend et qui nous permet d’être fier. L'intégrité est une valeur fondamentale pour l'Université de Montréal qui a à cœur de faire vivre et s'épanouir une culture de l'intégrité sur le campus.

Fraude et plagiat

Vidéo: Qu'est-ce que le plagiat selon les étudiants?Le plagiat est l'acte de faire passer pour siens les textes ou les idées d’autrui. La fraude est un acte de tromperie fait pour gagner un avantage personnel, parfois au détriment des autres.

Voici quelques exemples de fraude et de plagiat définis dans le Règlement disciplinaire sur le plagiat ou la fraude concernant les étudiants de l’Université de Montréal :

Les manques à l’intégrité par la fraude ou le plagiat peuvent avoir des conséquences graves. En effet, une infraction au Règlement de l'Université de Montréal est signalée au dossier de l’étudiant et les sanctions peuvent aller de la réprimande à l’expulsion de l’université ou à la révocation du diplôme.

Éviter les pièges: reconnaître les causes du plagiat et de la fraude

Pour éviter les pièges du plagiat et de la fraude, il faut d'abord s'arrêter quelques instants sur les causes fréquentes de ces manquements à l'intégrité.

Prendre la décision de se lancer dans des études universitaires, en plus de ses obligationsVidéo: Selon vous, pourquoi les étudiants choisissent-ils de plagier?professionnelles, familiales et communautaires, demande beaucoup de détermination et d'organisation, parfois même d'abnégation! Il peut arriver qu’un étudiant se sente dépassé par la charge de travail ou par sa complexité. Cela peut en pousser certains à prendre des «raccourcis » pour la préparation de travaux et celle des examens.

Dans d'autres cas, l'ignorance des bonnes pratiques en matière de citation des sources utilisées dans un travail mène à ce que l'on appelle le « plagiat involontaire », qui n'en demeure pas moins du plagiat passible de sanctions.

Autres causes

Les études sur les causes ou les raisons invoquées pour la fraude et le plagiat font également ressortir d’autres éléments. Envoici quelques-uns:
  • problèmes de gestion de temps, notamment mauvaise planification du travail et procrastination;
  • ignorance des questions relatives au droit d’auteur;
  • crainte de l’échec;Vidéo: Des pistes de solution...
  • désir de conserver des notes élevées oude performer (pression que l’on se met soi-même ou qui peut venir de l’extérieur, par exemple de la famille);
  • désir d’égaliser les chances de réussite (si les autres le font…);
  • sentiment d’aliénation par rapport à la tâche ou au cours (manque de motivation, tâche jugée trop difficile);
  • absence de cultured’intégrité;
  • différences culturelles liées aux modes d’apprentissage et à la présentation des travaux académiques.

Source des vidéos: Trifiro, Hélène. « Plagiat... qu'en disent les étudiants? » Présentation dans le cadre de la table ronde Le plagiat à l'université: déficit de compétence, carence d'intégrité ou malaise identitaire? du 24e Congrès de l'Association internationale de pédagogie universitaire, Montréal, 16 mai 2007.