Rechercher dans :

um-def-ul

um-pratiques-paraphraser


 

Bien paraphraser

Tel que mentionné dans la section Citer correctement ses sources, les citations directes où l’on reprend entre guillemets mot à mot le texte d’un auteur doivent être utilisées de façon parcimonieuse.

Dans la plupart des cas, on voudra plutôt expliquer dans ses propres mots l’idée présentée par l’auteur en n’omettant pas bien entendu de mentionner la source. C’est ce qu’on appelle paraphraser.

Pourquoi paraphraser?

Paraphraser est utile en particulier pour les raisons suivantes :

Facilite la lecture de votre texte en s’intégrant au style du reste de votre texte.

Permet dans certains cas de présenter l’idée de l’auteur de façon plus condensée que si l’on incluait entre guillemets le texte original, donc de résumer les propos de l’auteur.

Faire une paraphrase permet de vérifier sa compréhension des propos d’un auteur. Vous connaissez sans doute la citation suivante de l’homme de lettres français Nicolas Boileau (1636-1711) : «Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement / Et les mots pour le dire arrivent aisément. » Au plan de l’apprentissage, la paraphrase a en effet cette autre utilité : en travaillant à reformuler une idée dans ses propres mots, on vérifie et on raffine sa compréhension des notions présentées.

Comment paraphraser?

Attention! Paraphraser ne signifie pas changer quelques mots ici et là en conservant le même canevas de phrases que l’auteur, ou de traduire mot à mot une citation d’une autre langue. Il s’agit vraiment d’une reformulation complète d’une idée dans ses propres mots.

Faites le quiz pour en vérifier votre compréhension.

Bien paraphraser est une habileté qui se développe avec la pratique. Voici quelques guides pour vous aider à démarrer :